L’imposture scientifique en dix leçons. Michel de Pracontal

L’imposture scientifique en dix leçons

Michel de Pracontal

41iJfzwXb-L

comme toutes les bloggeuses, je vais commencer par parler de MOI alors que je voudrais bien vous parler du livre de Michel de Pracontal, l’imposture scientifique en 10 leçons. Mais pardon, MOI j’ai la mauvaise habitude de ME référer tout le temps à Wikipédia (donnez leur des sous si vous pouvez, c’est déductible des impôts, c’est toujours ça qui n’ira pas renflouer les comptes de campagne de Nicolas Sarkozy ou payer les indemnités de Thévenoud).

Alors Wikipédia dit ceci de l’imposture: « Une imposture consiste en l’action délibérée de se faire passer pour ce qu’on n’est pas (..)Ce mot provient du latin imponere : « abuser quelqu’un ». Son utilisation en tant que mode de manipulation peut être anodine et limitée, mais obéit aussi dans certains cas à des desseins d’escroquerie ou de propagande ».

L’imposture scientifique, c’est vrai, peut être anodine. Après tout, si Bernadette et Roger sont assez stupides pour croire que passer sa nuit dans un caisson d’isolation, plein d’eau, entourés de néons bleus, avec des hauts parleurs crachotant des cris de dauphins puceaux neurasthéniques, leur permettra d’accéder à leurs existences antérieures, leur révélera le sens de la vie et ralentira l’effroyable progression de la calvitie de Roger, ma foi, on peut se dire que les imposteurs exercent une sorte de sélection naturelle, et très honnêtement si on perdu la clé du caisson où sont en train de se noyer Bernadette et Roger, cela ne serait pas très grave.

L’imposture scientifique, comme nous l’explique l’auteur en introduction, a par ailleurs, d’autres vertus. Il est évident qu’une bonne imposture, qui permet de ne pas guérir le cancer, coutera toujours moins cher que de véritables recherches scientifiques. L’imposture résout les crises énergétiques mondiales. L’imposture guérit le diabète par la tisane ondulatoire, le SIDA par transfert d’énergies vitales et cosmiques.

Michel de Pracontal sait donc qu’il est un peu roublard de nous dévoiler dans ce livre toutes les ficelles de l’imposture scientifique. Au pire, il contribuera à déstabiliser ces formidables imposteurs qui nous débarrassent régulièrement de Bernadette et Roger. Au mieux, il prend le risque de faire l’éducation et de former une nouvelle génération d’imposteurs pour qui ce livre sera considéré comme l’ouvrage de référence , le guide ultime de l’imposture. La bible du dompteur des champs morphogénétiques à basse puissance cosmogonique qui soignent tous problèmes érectiles.

En dix leçons, à la fois réjouissantes et particulièrement fournies, Michel de Pracontal dépouille avec beaucoup beaucoup d’humour tous les célèbres imposteurs de leurs petits secrets. Nous apprendrons au cours du roman les bons ingrédients pour abuser  au nom de ce qui serait la science. Michel de Pracontal nous rappelle, que l’imposture scientifique n’est pas seulement réservée aux seuls « gourous de service » mais que des scientifiques, parfois très célèbres s’arrangent un peu avec la méthode scientifique (Mendel avait apparemment sa façon bien à lui de compter ses petits pois..). Bref de Rika Zaraï, à d’illustres noms de la science en passant par Raêl, Michel de Pracontal nous apprend tous les secrets de la Terre qui enfle, de la fusion froide, du gène de l’homosexualité, du langage des dauphins sous lsd. Deux enquêtes sont particulièrement détaillées, celle qui démontre l’imposture de la mémoire de l’eau dont découle tout le business de l’homéopathie, et celle de l’affaire du sang contaminé. L’auteur, et cela se sent, a mis dans ce livre, les résultats de rencontres de recherche et d’enquêtes au cours de ses  trente années de carrière comme journaliste scientifique. Surtout, en gardant ce ton taquin, il s’interroge sur les véritables raisons de notre engouement pour les impostures scientifiques. Chaque chapitre se terminant par des exercices pratiques d’apprentissage de l’imposture scientifique. Un livre que j’ai particulièrement aimé car il est toujours bon d’avoir raison.

Plus modestement, si vous enragez contre le succès des imposteurs scientifiques, ce livre est pour vous, si vous n’avez pas les clés pour différencier la science de l’imposture scientifique, ce livre est pour vous, si vous voulez savoir pourquoi l’auteur fait, à chacun des chapitres, référence aux hémorroïdes, ce livre est pour vous.

J’ai tellement aimé le bouquin, que j’ai écrit aux éditions du seuil pour avoir 2 exemplaires de l’imposture scientifique à faire gagner à mes lecteurs (oui j’ai des lecteurs, au moins deux, une ex-prostituée slovène que je rémunère grassement pour aller une fois par semaine sur mon site faire du trafic, pour mon succès et sa retraite, et mon teckel aveugle et incontinent néanmoins aux gouts littéraires très surs). Le Seuil a bien voulu me filer ces 2 exemplaires et j’ai même pas eu besoin de montrer mes seins (non, ce n’était pas une menace). Je précise, que c’est seulement après avoir acheté , lu et adoré ce livre que j’ai contacté les éditions du Seuil pour procéder à ce concours. Ce n’est donc pas de la pub, je ne suis pas corrompue jusqu’au trognon, ni enrichie par cette critique élogieuse jusqu’aux amydgales. J’ai juste aimé ce livre et j’ai voulu faire partager ça même avec les pauvres qui peuvent pas s’acheter des livres. Ne me remerciez pas 😉

Rendez vous sur la page facebook de scienceabilly pour les modalités du concours.

 

si vous voulez en savoir plus sur ce livre, vous pouvez aussi aller voir du côté du blog lisez la science, il vous fait une super fiche de lecture, et vous en lit un gros passage:

http://lisezlascience.wordpress.com/2014/08/20/lisezlascience-7-limposture-scientifique-en-dix-lecons-de-michel-de-pracontal/

 

 

 

Publicités

Une réponse à “L’imposture scientifique en dix leçons. Michel de Pracontal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s